Monday, September 10, 2007

Ce que je souhaite exprimer.

Malheureusement, je dois capituler sur ma volonté de pénétrer directement le marché des marques commerciales avec Gramsclo.

Malheureusement, je ne réussis pas à vendre mes services comme planificateur stratégique spécialisé dans l’Internet Video et le social networking.

Malheureusement, sûrement parce que je fais mal certain trucs, que je ne possède pas toutes les qualités nécessaires à bien transmettre ma vision et mes services, je sens que je ne réussis pas à capitaliser sur l’offre de Gramsclo.

C’est difficile à admettre pour moi, idéaliste, rêveur, orgueilleux et prétentieux que je suis, mais que voulez-vous, c’est la réalité du monde des affaires.

Même si je pense être un des rares au Québec à pouvoir offrir à la fois la vision, l’expérience, le thinking stratégique, la création et la production, ce que je considère une force, semble devenir une faiblesse.

D’un autre côté et sans vouloir être trop critique mais purement réaliste, je pense que la structure économique actuelle de l’industrie canadienne ne semble pas encore avoir la volonté d’accueillir cette nouvelle opportunité d’une production plus accessible, d’une création plus démocratique et d’une réflexion stratégique qui repose avant tout sur l’économie de moyen rendu possible par les nouvelles technologies.

Je prends aussi conscience d’une chose assez troublante. Il y a 2 ans, quand j’ai recommencé à m’intéresser à l’Internet, je pensais être totalement off-market. Je croyais avoir perdu l’avance distinctive que je détenais à l’époque.

Mais savez-vous quoi?

Probablement à cause de mes expériences des dernières années comme réalisateur à la télévision et le recul que j’ai pris sur l’Internet, j’ai malgré moi pris encore plus d’avance, particulièrement tout qui concerne l’Internet Video.

Cette curieuse situation me fait penser bien humblement que ce que j’offre comme service aux marques et aux agences de publicité, est peut-être un peu trop en avance pour le moment et semble être une menace plutôt qu’une opportunité. A moins que je ne sois complètement dans le pâturage ☺

Même si certains, et je ne nommerai pas de noms, disent le contraire, le Québec n’est pas encore tout à fait rendu là.

Et ce qui me fait le plus peur, c’est qu’il ne le sera peut-être jamais.

Par ailleurs, et je pense que je dois l’admettre bien humblement, je n’ai pas le background politique, financier, social et humain pour entrer dans le marché comme je l’ai fait dans le passé. Nous ne sommes plus en en 1995 après tout.

Tout cela pour vous dire que je capitule sur une vision idéaliste que je m’étais construite de l’espace numérique québécois.

Et c’est peut-être une bonne nouvelle pour le créateur que je suis, je repositionne Gramsclo comme un studio dédié exclusivement à la création et à la production sur la plate-forme Internet Video.

La mission du studio est d’offrir des produits culturels originaux et de répondre à la demande du marché local pour la production Internet Video.

D’autres nouvelles suivront dans les prochaines semaines.

Merci de m’avoir lu. Et sachez que je ne suis pas frustré ni blessé dans mon orgueil mais plutôt triste dans la défaite.

2 comments:

Gabriel said...

C'est définitivement pas une défaite.

Rares sont les entreprises qui, dès le début, peuvent se positionner correctement et il n'y a rien de mal là-dedans!

Au contraire, c'est une évolution.

Christophe Istace said...

Monsieur Pierre Epatant de tout Côté,

Je trouve épatant ta force, tes qualités, ta générosité et toute la réflexion que tu apportes sur le net.
Bon, j'avoue que j'ai eu des difficulté à cerner concrêtement la première "offre de service" que tu as proposé.. (tu me l'as expliqué et j'ai pigé)
Cependant je pense que la plupart des "clients potentiels" ont, dans une certaine mesure, besoin d'être inconsciement rassuré en moins d'1'30" de ce que tu vas leur apporter.. si ils ne le trouvent pas, ils attendent peut-être de voir des exemples concrets proches de ce qu'ils recherchent.
... c'est pas évident.
Et une si large "proposition de service" et l'apport continuel de contenu sur tes sites en ont peut être étourdi quelques un.
Donc je pense que tu as vraiment beaucoup de choses a apporter au NET... mais il faut trouver une forme accessible au quidam qui passe moins de 2min de visite par site... (ce que ta nouvelle page d'intro propose déjà BIEN) ensuite ca reGrandira encore
( - j'ajouterai juste un num de téléphone ou ququch pour créer le contact direct)...
...
enfin ce n'est que mon petit avis outre atlantique sur la situation...
et je suis fort fort touché par ton texte...
Continue ce n'est pas une défaite du tout