Monday, May 12, 2008

Qu'est-ce qu'un auteur à l'ère de l'Internet-vidéo ?


Savez-vous ce qui me fait chier dans l'histoire de la série J'aime Julie Simard ? Que presque personne ne semble vouloir essayer de comprendre le processsus créatif derrière la série. Très frustrant. Pas facile à accepter... Grrrrrrrrr...Mais c'est la vie... En passant, Julie Simard n'est pas morte. Elle est présentement en exil à New York :-)

2 comments:

M. Legendre said...

On comprend que vous avez essayé de faire croire à d'innocents hommes en quête d'un petit plus dans leur vie qu'ils avaient autant de chances de se faire fourrer que de fourrer eux mêmes.

On comprend que vous voulez vous servir de ce medium afin de véhiculer des images de marques afin de promouvoir certains produits en les intégrants "subtilement" dans vos productions (by the way, ça se fait depuis la nuit des temps dans à-peu-près toutes les téléséries, si vous pensez d'avoir découvert une panacée avec le web, tant mieux pour vous, we'll just watch you, and maybe someone will stole your "concept" ...and do better than you...)

On comprend aussi que vu les moyens restreints (inexistants) de production et\ou votre manque de jugement, une fuite ou une grosse erreur de votre part a fait en sorte que JJS a dérapé magistralement.

On veut bien essayer de comprendre bien des choses, mais vous, vous ne semblez pas vous même, vous rendre compte que de simples explications (et excuses) dès le début de la crise vous aurait évité ce torrent d'injures et vous aurait laissé un tant soit peu de dignité...

Nous nous demandons en fait qui de vous ou du public comprend le moins?

Pour l'instant, nous ne faisons que vous regarder vous démerder avec tout ça... et ma foi, c'est assez divertissant merci!

...en attente d'un prochain concept "divertissant" !

Pierre Côté said...

m. legendre, merci d'avoir pris le temps d'écrire ce long commentaire. Je le trouve très bien.

Le placement de produit existe depuis la nuit des temps c'est vrai mais pas dans un contexte d'un environnement commercial sans barrière à l'entrée. Grosse différence!

Le dérapage de JJS vous sera expliqué très bientôt dans tous ses détails. Vous verrez, tout s'explique...

Pour ma dignité, je pense pas l'avoir encore perdu. J'ai vécu bien pire dans ma vie. Aussi,sachez que je ne suis pas seul dans ce dossier. Je vous rappelle que mon client est L'EMPIRE QUEBECOR et je travail en équipe avec eux.

Histoire à suivre...