Tuesday, March 10, 2009

Le problème du cirque des médias de masse illustré dans un vidéo de 20 minutes diffusé live.

SVP visionnez jusqu'à la fin avant de faire vos commentaires. J'étais EN DIRECT plus tôt aujourd'hui.



4 comments:

jean ju said...

intéressant comme vidéo, cela amène bcp de réflexions:

- ce père désemparé
- l'attitude des journalistes
- tes intentions
- qik
...

Marc Desjardins said...

Je ne suis pas certain que tu serves ta cause. Ces 20 minutes décousues, plus voyeuses qu'autre chose, démontrent à quel point un vrai journaliste, articulé, utilisant le montage, peut dire les choses précisément. Il peut évidemment aussi colorer l'info mais toi aussi. Le journalisme reste un métier. Je n'ai rien contre l'accessibilité de la diffusion pour tous, mais il ne faut pas la confondre avec les métiers de l'information. C'est comme les gens qui piratent Photoshop et se prennent pour des graphistes. Tu es un réalisateur de métier, comment te sens-tu face aux gosseux de caméra maison qui pensent qu'ils sont aussi pro que toi? Ta haine actuelle face aux médias conventionnels est un peu incompréhensible. Après tout, tu travailles avec Astral Media et Musique Plus. Contradictoire.

francisco said...

je suis vraiment resté marqué par trois trucs :

1 - c'est maintenant possible de faire ce que tu es en train de faire, et moi aussi j'en ai un iPhone et y'a absolument rien qui m'empêche moi-même de faire ça, filmer live des affaires et les diffuser sur le web. ÇA ça met le pouvoir dans les mains de ceux qui ont pas acheté le permis, ceux qui sont pas dans gang. ÇA c'est un changement de paradigme comme on n'en a pas eu depuis l'arrivée de Mosaïc. it's gonna turn the tables.

2 - man, les journalistes aiment pas se faire filmer. ils sont aggressifs et méprisants. leurs techniciens aussi. ça jette une lumière froide sur le travail qu'ils font et sur la teneur du message qu'ils transmettent. ça me fait questionner leurs motivations. comment peut-on faire confiance maintenant à un journaliste qui essaie de t'empêcher de le ou la filmer pendant son travail. t'as qu'à allumer la flashlight et les gens se découvrent d'eux-mêmes. et c'est pas beau à voir. ça m'a donné envie de fermer la TV et de ne plus regarder de nouvelles.

3 - t'es tombé là-dessus par hasard.

keep it up, tu es en train de changer le monde, même si tu t'en rends pas compte sur le coup.

Nate Legris said...

Bref commentaire:

C'est pour ce genre de vidéo que je reviens sur ton blogue.