Monday, August 10, 2009

La pionnière des Alternate Reality Game québécois choisit MAZDA/DONER/ASTRAL.


La semaine dernière, j'ai contacté directement Geneviève Cardin pour avoir son aide et son support.

Voici sa réponse:

"Moi je peux rien faire pour toi. Vraiment.
J'ai reçu ce générique de prod, et c'est celui-là qui est officiel. S'il y a litige, ce n'est pas à moi à régler la situation."

4 comments:

baroblik said...

Tu as choisi de publier la dernière phrase, et pas les deux premiers paragraphes de mon courriel, c'est ton choix d'éditeur, et je le respecte. Je t'y suggèrais de donner une tournure positive en te faisant publier, et surtout j'y donne une explication sur qui sont les gens de ARGnet, Unfiction et autres groupes que tu harcèles pour que justice te sois rendue. Je le répète, c'est ton choix d'éditeur, et je ne me plaindrai pas d'être mal citée, mais je peux commenter: c'est sûr que ça fait moins «hot» de se faire faire de la bonne morale, que de juste publier une phrase vide, hors contexte, du type «je ne peux rien faire pour toi», et de conclure sur cette simple phrase que je choisis MAZDA. Come on Pierre, je ne choisis rien dutout. Tous ceux qui me connaissent et avec qui j'ai travaillé te le dirons, j'ai un sens de la justice assez développé. J'en ai rien à balancer de Mazda et DONER. Par contre, si tu attaques mes amis (Jonathan Waite) pour rien, ça c'est injuste, et ça me donne le droit de ne pas vouloir t'aider. Ça n'a rien à voir avec les «méchants corporatistes».

Pierre Côté said...

Pourquoi alors ne donnes-tu pas ma version de l'histoire dans ton article ? C'est ça que je ne comprends pas.

Réalises-tu que selon ton article, je n'ai jamais existé ni pour Mazda, ni pour Doner ni pour le beau Stéphane Raymond. Réalises-tu l'impact que cela a pour moi ?

baroblik said...

Parce que mon article était un compte-rendu du jeu, pas un éditorial. C'était une demande de la part de Sean et Jonathan d'aller interviewer Stéphane Raymond sur le déroulement du gameplay, par sur l'arrière-scène, le comment et le pourquoi de la création du jeu. Cet article s'adresse à des gens qui n'ont pas eu la chance de jouer, et qui veulent savoir c'était quoi cet ARG et comment on y jouait.

Je te le répète, ce générique c'est le générique de prod officiel, je n'ai pas à ajouter un nom, une mention particulière, un P.S. ou un NDLR: By the way Pierre Côté est «derrière» ce projet (ça veut dire quoi, où est la limite, tu as tout fait?!) mais il a été kické out car il voulait «faire plus que ce qu'on lui permettait de faire». C'est la seule explication que je lis dans tes textes. Ça ne veut rien dire pour moi, outre le fait que quelqu'un quelque part ne te faisait pas confiance pour une raison X que je ne connais pas. Je n'y était pas. Voilà mon unique et seule interprétation.

Si tu as une idée, que tu réussies à la vendre, qu'on te donne un énorme budget, mais qu'on t'oblige à t'entourer d'une équipe X ou Y (toujours d'après ce que je lis dans tes textes), fais-le, sinon, ajoute une clause à ton contrat qui te donnes carte blanche. Travaille avec la contrainte, sinon tu vas être toujours malheureux. Le client à le droit d'avoir des exigences au prix qu'il paie, non!? Sinon, tu t'autoproduit. Pourquoi tu n'es pas au générique? Aucune idée. Je ne suis pas au courant, et bien honnêtement, je ne veux pas le savoir. Au point où c'est rendu, tu as déjà pris beaucoup de mon attention.

Pierre Côté said...

"Parce que mon article était un compte-rendu du jeu, pas un éditorial."
-La vérité n'est pas un éditorial, c'est de l'information. Les gens ont le droit de savoir. Démocratie 101.

"C'était une demande de la part de Sean et Jonathan d'aller interviewer Stéphane Raymond sur le déroulement du gameplay, par sur l'arrière-scène, le comment et le pourquoi de la création du jeu."
-C'est un choix éditorial que je déplore. Accepterais-tu d'interviewer Vincent Lacroix pour qu'il t'explique comment il a investi l'argent de ces clients ? je ne pense pas. Pour moi, c'est la même chose.

"Je te le répète, ce générique c'est le générique de prod officiel"
-D'accord, mais est-ce donc dire que tout ce qui est officiel est nécessairement vrai ? Je ne pense pas. Là est ton erreur à mon avis et c'est ce qui me blesse... A moins que cette article soit un publi-reportage. Alors là on ne parle pas de la même chose. Moi je pense que Sean et Jonathan ont été payé par DONER pour publier l'article et qu'ils se sont servis de toi pour le faire.